Église Sainte-Lucie - Noir & Blanc

Un peu d'histoire de la piève de TAVAGNA

Au début du XVIè siècle, la Tavagna comptait environ 1 600 habitants. Les lieux habités de la piève étaient Talasani, Pero, le Romanagie,  Case Vecchie, lo Pogiollo, Prignani, lo Pogio, la Fisculagia, Taglo, Arenosa, lo Mizane, la Pianella, lo Pogio, la Bracollagia, lo Genestreto, l’Orneto, la Casa Nova, la Inellagia, Vilone, Case fortes.

1541 – La piève de Tavagna fut occupée par les Turcs alliés des Français. En 1555 ils ravagent Bonifacio et le Cap Corse, le corsaire turc Acarèse base ses galiotes dans l’anse d’Agnellu (Rogliano).
 
1565 – La lutte entre les Doria et Sampiero Corso prend un caractère d’horreur tragique :      « les prisonniers sont jetés aux chiens ou mutilés ; les villages brûlent, à commencer par la maison de Sampiero à Bastelica. Pendant deux ans et demi, la Corse est un champ de carnage ». Les Génois de Agostino Spinola brûlent la région : Alesani, Moriani et la Tavagna. Une partie de la Tavagna sera sauvée des flammes.
 
1680 – Naissance de Louis Giafferi qui, avec Ghjacintu Paoli père de Pascal Paoli, seront nommés en 1729 généraux par le peuple en révolte contre les Génois.
 
1789 – La Corse appartient au royaume de France.
 
1790 – Avec la Révolution française est créé le département de Corse.
 
1793 – An II, les départements d’El Golo (l’actuelle Haute-Corse) et du Liamone (l’actuelle Corse-du-Sud) sont créés. La commune portait le nom de la piève de Tavagna, qui devient le canton de Tavagna, dans le district de Bastia et dans le département d’El Golo.
 
1798 – De nombreuses consultes ont lieu au couvent de Talasani, réunissant les insurgés de la révolte de « A Crucetta » menée par Augustin Giafferi, fils de Louis Giafferi.
 
1800 – Avril – Le couvent de Talasani au nord du village, est ruiné. 23 maisons sont brûlées par les troupes françaises venues soumettre les insurgés.
 
1801 – Sous le Consulat, la commune garde le nom de Talasani, dans le canton de Tavagna, l’arrondissement de Bastia et le département d’El Golo.
 
1811 – Les départements d’El Golo et du Liamone sont fusionnés pour former le département de Corse.
 

1828 – Le canton de Tavagna prend le nom de canton de Pero-Casevecchie.

1954 – Le canton de Pero-Casevecchie est composé des communes de Pero-Casevecchie, Poggio-Mezzana, Taglio-Isolaccio, Velone-Orneto et Talasani qui comptait cette année-là 311 habitants.

1973 – Est créé le canton de Fiumalto-d’Ampugnani (chef-lieu La Porta) avec la fusion imposée des anciens cantons de La Porta et Pero-Casevecchie.
Village Talasani vu du ciel
Figaretto et son étendue de sable
Couleurs chaudes sur Talasani
Talasani en noir & blanc

1993 – Création de la Communauté de Communes de la Costa Verde

La Communauté de Communes de la Costa Verde anciennement “Moriani Tavagna” à été créée le 1er janvier 1993, parmi les premières en Corse. Présidée par René Sivalgnoli, alors maire de Santa Reparata di Moriani, elle regroupait 5 communes pour 2303 habitants : Poggio Mezzana, Santa Reparata di Moriani, San Nicolao, Santa Lucia di Moriani et San Giovanni di Moriani. La Communauté de Communes exerçait ses compétences principalement dans le domaine de la réhabilitation patrimoniale.

En 1998, sous l’impulsion de Claude Olivesi, alors nouveau Conseiller Général du Canton de Campoloro Moriani, émerge un nouveau territoire de projet : la Costa Verde. S’engage alors une démarche innovante de développement local, imposant un changement culturel profond dans l’approche de la gestion du territoire. L’année 1999 voit la création d’un comité d’expansion qui se fixe comme objectif de trouver des financements et mettre oeuvre en la charte de développement de la Costa Verde. Mais, il était capital que cette charte soit portée par un établissement de coopération intercommunale possédant une large couverture du territoire et une capacité financière adéquate.
C’est ainsi que la Communauté de Communes de Moriani-Tavagna s’engage dans un processus d’élargissement qui aboutit, en 2001 à la naissance de la Communauté de Communes de la Costa Verde. Celle-ci regroupe alors 14 communes et 7239 habitants. Elle intègre de nouvelles compétences et devient un véritable outil de développement territorial.
Le 01 janvier 2013, dans le cadre de la mise en oeuvre du schéma de coopération intercommunal de Haute-Corse, la Communauté de Communes intègre les 9 communes de la Vallée de l’Alesani.
Notre établissement public de coopération intercommunale s’étend aujourd’hui sur un territoire de 23 communes pour une population de 9372 habitants.

Comments are closed.

Close Search Window